Aider les élèves

Comment structurer et gérer l’environnement relationnel ?

Mettre en place des règles de vie simples et cohérentes

Mettre en place des situations collaboratives

Mettre en place un travail autour des émotions

Mettre en place  le partenariat avec les familles

  • Temporalité des réunions de rentrée
  • Réunion de pré-rentrée pour les futures PS
  • Équipes éducatives: le relevé de conclusion est signé à la fin de la réunion
  • Circulation des outils adaptés (emploi du temps identique  à la maison etc…)

Varier les modalités  (oral, écrit, individuel, collectif, …)

 

Comment structurer et gérer l’environnement temporel ?

  • Faire un emploi du temps détaillé, un programme collectif et/ou individuel
  • Repères à déplacer : Pendule, timer, calendrier, sablier, son (clochette), varier les instruments de musique
  • Tisser : mettre en lien explicitement en recourant à des photographies,  phrase, enregistrements audio, gestes,  souvenirs corporels, affiches mémoire
  • Rituels de début et de fin de séance
  • Transitions
  • Epistémologie : montrer sur une carte du monde ou sur une frise chronologique, origine des savoirs, des connaissances
  • Sur des projets longs (ex: étude d’une œuvre longue) : inscrire temporellement les apprentissages de manière explicite / progression didactique  /calendrier d’un projet / évaluation
  • Adapter le temps : laisser le temps / différencier individuellement
  • Dépasser les difficultés d'apprentissage

 

Comment structurer et gérer l’environnement spatial et matériel ?

  • Avoir une table « oasis »  « SAS » : faire étape, se reposer avant de repartir (≠ table d’exclusion) [dans ou hors la classe]
  • Avoir  un espace de travail isolé (casque anti-bruit/boule Quiès)
  • Classe flexible
  • Aménagement du mobilier
  • Associer les élèves à l’organisation de la classe (avec des pictogrammes indiquant le mode de fonctionnement)
  • Diversifier les organisations spatiales (dans le temps)
  • Circulation de l’enseignant dans la classe
  • Supports de travail , limiter les affichages, supports sobres, pas d’informations inutiles
  • Cohérence des codes couleurs ou pictogrammes  sur l’école ( matières, codage grammaire, …)
  • Utiliser des polices spécifiques, caches, taille et espacement
  • Repérage espace feuille
  • Espaces symboliques évolutifs, didactiques
  • Recevoir les familles dans un espace prévu pour cela
  • Confidentialité des informations
  • Usage des outils numériques
  • Enlever les affichages superflus  au quotidien (portants…)
  • Accès aux outils pendant l’évaluation
  • Consigne écrite au tableau avec un pictogramme d’accompagnement
  • Temps d’apprentissage méthodologique
  • Utiliser  divers moyens pour vérifier la compréhension (tapis à histoires, maquette, marottes, ...)
Auteur : echenavier
Publié le 05/07/2019
Modifié le 05/07/2019